DESCRIPTION

Architectes :

Joulie Henri ; Bissuel Joseph

Nature du projet :

Monument aux morts de Chabeuil

Lieu :

Chabeuil ; Drôme (FR)

 


 

Techniques :

Dessin sur calque ; encre de Chine ; encre noire

Dimensions :

L = 58,5 cm ; l = 52,1 cm

Dates du projet :

1921

Signature :

Dessin signé Henri Joulie et Joseph Bissuel

Compléments historiques :

Henri Joulie réalise à Chabeuil un monument funéraire atypique. Depuis 1919, le maire de Chabeuil, Jules Beylon soutient le projet de faire ériger un monument aux morts mais ce n’est que le 13 février 1921, que le conseil municipal approuve le projet d’Henri Joulie et de Jean-Baptiste Larrivé, sculpteur lyonnais. En 1921, la porte monumentale de la ville de Chabeuil sert de support pour le monument aux morts de la guerre 1914-1918. Le motif central fut sculpté sur place. Cette mise en valeur permet à la fois de magnifier le monument mais aussi de valoriser et sauvegarder la porte médiévale de la cité chabeuilloise.
Henri Joulie opte pour trois éléments sculpturaux autour du passage de la porte monumentale. Au centre, la sculpture d’un personnage en bas-relief représente la Victoire. Cette figure allégorique de la France guerrière au repos et endeuillée, est représentée avec une armure se détachant sur fond de drapeaux. De part et d’autre de la sculpture sont fixées deux appliques latérales de la forme de boucliers suspendus pour le souvenir avec l’inscription “PAX” (paix) en relief.

(Source : Archives communales / MICHELAS Daphné, « Message dans la pierre, mémoire de guerre, les monuments aux morts d’Henri Joulie, entre architecture et composition », Revue Drômoise, n°555, mars 2015)


 

Localisation du fonds :

Cabinet Joulie

Références :

fonds-joulie-rey-0409

Droits photographiques :

© fonds-joulie-rey

Rédacteur :

Daphné Michelas